Covid-19 et paiement en espèces

Didier Fabre | 25.05.2020 à 17:30:19 |
espèces
© Stadtratte-Istock

A l'heure où certains professionnels prennent prétexte de l'épidémie de Covid-19 pour refuser les paiements en espèces, il paraît nécessaire de faire le point sur cette question.

En France, le principe est que les billets et les pièces en euros constituent les seuls moyens de paiement qui ne peuvent être refusés. En revanche, un paiement en devises étrangères ou en billets ou pièces en mauvais état peut être refusé. Il n’existe pas de limitation de montant pour le paiement en espèces entre particuliers (toutefois, un écrit est nécessaire au-delà de 1 500 € pour prouver le versement). Ce principe souffre toutefois une exception. En effet, pour les transactions immobilières, il n’est possible que jusqu’à 10 000 €. Un consommateur peut régler un professionnel (commerçant, prestataire de service,…) en espèces jusqu’à 1 000 ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Didier Fabre
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK