Covid-19 et activité partielle : une fin et des exceptions

Jacques Nadel | 04.09.2020 à 09:02:00 |
Clinique vétérinaire vide
© Istock

Le dispositif exceptionnel permettant la mise en activité partielle des personnes vulnérables et de leurs proches a pris fin le 31 août 2020, excepté pour les plus fragiles.

Pour rappel, les personnes vulnérables présentant un risque de développer une forme grave de Covid-19 et les personnes partageant leur domicile pouvaient être placées en activité partielle par leur employeur sur la base d’un certificat d’isolement délivré par leur médecin.  Toutefois, à titre exceptionnel, les personnes les plus fragiles peuvent continuer à bénéficier de l’activité partielle si leur médecin estime qu’elles présentent un risque de développer une forme grave d’infection au virus les plaçant dans l’impossibilité de continuer à travailler, dès lors qu’elles sont atteintes d’une des maladies suivantes : cancer évolutif sous traitement (hors hormonothérapie), immunodépression congénitale ou acquise d’origine ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Jacques Nadel
1 commentaire
avatar
soleil66 le 05-09-2020 à 09:22:12
Quand un patron passe une Asv accueil à une Asv ménage suis pas sure que ce soit bon pour sa protection
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application