Covid-19 :  des euthanasies massives d’hamsters domestiques à Hong Kong

Tanit Halfon

| 26.01.2022 à 13:00:00 |
© iStock-Liukov

Cette décision fait suite à la découverte d’hamsters positifs au virus Sars-CoV2, vendus en animalerie. Elle est uniquement dictée par le principe de précaution.

Depuis le début de la pandémie à Covid-19, un grand nombre d’espèces animales sont apparues sensibles au virus du Sars-CoV2, en laboratoire et sur le terrain. Parmi elles, le hamster (hamster doré, hamster de Chine, hamster de Roborovsk) a montré une très grande sensibilité dans des conditions expérimentales. Pour le hamster doré, il a été montré, de plus, une capacité de transmission interindividuelle. Cette grande sensibilité fait que l'animal est utilisé comme un modèle pour l’étude de la maladie.Désormais, on sait que ces observations de laboratoire, sont valables aussi dans des conditions naturelles. En effet, pour la première fois, il a été ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.

Tanit Halfon

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application