Conscience animale : une réalité multiple

Anne-Claire Gagnon | 08.03.2018 à 13:30:03 |
Bovin pris en gros plan
© Emholk – iStock

L’Inra a fait le constat que la notion de conscience animale, trop souvent traitée uniquement par les philosophes ou les religions, est désormais importante. Le point.

À la demande de l’Institut national de la recherche agronomique (Inra), en 2015, un travail collectif pluridisciplinaire de 17 experts scientifiques français, coordonné par Pierre Le Neindre, a été réalisé pour étendre la synthèse faite en français en 2009 sur les douleurs animales à la question de la conscience animale. Ce travail, publié en mai 2017, a bénéficié d’un financement européen : Animal Health and Animal Welfare (AHAW) panel and unit of the European Food and Safety Authority (EFSA). L’Inra a fait le constat que la notion de conscience animale, trop souvent traitée uniquement par les philosophes ou les religions, était ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Anne-Claire Gagnon
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK