Congrès NUManima 2023: de la théorie à la pratique en e-santé animale - Le Point Vétérinaire.fr

Congrès NUManima 2023: de la théorie à la pratique en e-santé animale

Clothilde Barde

| 10.07.2023 à 14:00:00 |
© DR

A l’occasion du Congrès NUManima, de l’association Vet IN Tech, qui s’est tenu à Oniris (Nantes) du 5 au 6 juillet 2023, les grandes nouveautés de l’intelligence artificielle en e-santé ont été évoqués ainsi que leur applications sur le terrain.

« En médecine humaine, la pratique est en pleine évolution actuellement avec des solutions numériques très performantes, qui permettent de gagner beaucoup de temps et de traiter un très grand nombre de données » a indiqué Rémy Teston (Buzz e-santé) à l’occasion du Congrès NUManima (Vet IN Tech) qui s’est tenu à Oniris (Nantes) du 5 au 6 juillet 2023. En effet, de nombreuses solutions en e-santé humaine voient le jour chaque année, permettant notamment d'obtenir des anamnèses assistées, d'orienter le diagnostic et de réduire ainsi l’errance diagnostique de certains patients mais également d’interpréter et d’analyser les données du patient pour connaitre les stratégies thérapeutiques possibles. Par ailleurs, selon Rémy Teston, une révolution numérique est également en cours en santé humaine dans les domaines de l’imagerie, de la chirurgie (robotique, objets connectés, réalité augmentée, jumeaux numériques) ou de la gestion des pathologies chroniques par exemple.

Des outils pratiques pour les vétérinaires

Toutefois la médecine vétérinaire ne fait pas exception car de nombreux outils numériques destinés aux vétérinaires sont déjà accessibles et utilisables facilement. Ainsi, parmi les exemples donnés lors du Congrès, notamment lors d'ateliers pratiques, Audrey Bossin (Dômes Pharma) a présenté l'outil d'aide au diagnostic en médecine canine, ZAG qui permet d'orienter le praticien vers un diagnostic, à partir des symptômes de l'animal et de résultats d'analyses éventuels. De même, avec Aiherd, François Lievens (vétérinaire, Aiherd) a indiqué comment les éleveurs de vaches Prim'Holstein peuvent bénéficier d'une surveillance individuelle de leurs animaux basée sur l'analyse vidéo par intelligence artificielle (comportement et données zootechniques). De même, en élevage de porcs, SoundTalks est, comme l'a expliqué Jean-Bernard Hérin, "un outil de détection, par analyse de sons, des problèmes respiratoires (toux) du porc en engraissement et des porcelets en post sevrage". Il permet d'alerter précocement les éleveurs avant l'apparition de symptômes détectables. Enfin, parmi les outils connectés présentés, on peut noter par exemple le Smart Dog Collar, qui comme l'a indiqué Valérie Chetboul (vétérinaire, professeur en cardiologie des animaux de compagnie à l'ENVA) donne un suivi de la fréquence cardiaque au repos, de fréquence respiratoire au repos et de la signature cardiaque des chiens appareillés. Néanmoins, malgré ces perspectives de transformation numérique de la profession, le maître mot selon les différents intervenants du Congrès était que les outils numériques disponibles en santé animale doivent rester des aides et ne doivent pas se substituer pas aux vétérinaires, mais les assister dans leur pratique.

Retrouvez davantage d'informations sur le Congrès NUManima 2023 dans un prochain numéro de la Semaine vétérinaire.

Clothilde Barde

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application