Concours vétérinaire : une pétition contre la réduction des places à la voie A

Tanit Halfon

| 12.11.2021 à 16:01:00 |
© iStock-Chainarong Prasertthai

La pétition a été lancée par trois étudiantes de classe préparatoire BCPST. Elles critiquent la baisse du nombre de places offertes au concours A, suite à la création de la voie post-bac.

Trois étudiantes en 5/2 de classe préparatoire BCPST ont lancé une pétition en ligne pour dénoncer la diminution du nombre de places offertes par la voie A pour intégrer les écoles nationales vétérinaires. En effet, les places offertes par la nouvelle voie post-bac ont été prises à la voie A. Cela correspond à 160 places. Conséquence : à partir de la session 2022, il n’y aura plus 460 places offertes au concours A comme c’était le cas auparavant, mais dans les 300 places (+ 170 places environ pour les voies B, C et D).

« Décision incompréhensible au vu de l’exigence et de la difficulté du cursus Prépa, décision injuste pour des étudiant(e)s dont le projet de devenir un jour vétérinaire a engagé des sacrifices incommensurables, décision qui n’a d’autre effet que de réduire de 30% le nombre de places accessibles en ENV et donc de réduire quasi à néant le taux de réussite. Les voies B et C (qui correspondent au cursus Fac et prépa ATS) ne sont pas affectées par cette réforme... Pour quelles raisons ? », est-il écrit dans le communiqué associé à la pétition.

Pour les 3 étudiantes, il y a une génération « sacrifiée » : il s’agit de ceux et celles, comme elles, ayant redoublé leur 2ième année de classe prépa (5/2). La conséquence est que pour leur 2ième galop d’essai au concours véto au printemps 2022 prochain, il y aura moins de places offertes par rapport à leur 1ère tentative au printemps 2021. « Sans oublier que ce sont ces mêmes étudiants qui ont eu un semestre de cours en distanciel à cause du premier confinement de mars 2020... », ajoutent-elles aussi dans le communiqué. 

« Par souci d’équité et sans préjuger de l’engagement d’un recours contre l’Etat pour perte d’une chance, nous souhaitons que les 160 places soient maintenues pour le concours A vétérinaire pour 2022 au même titre que les places du numerus clausus des PASS et PACES l’année dernière » conclut-elle.

Au 12 novembre, 2315 personnes avaient signé la pétition.

Tanit Halfon

1 commentaire
avatar
michele le 13-11-2021 à 10:57:37
de toute façon , la voie post bac est ridicule . Il valait effectivement mieux laisser les places aux voies A , au moins avaient elles fait deja des prepas ou des etudes !
quand je vois que des personnes de 25 ans , ayant fait des petits boulots sans aucune qualification , font des demandes de stages ou emploi en alternance pour etre ASV finissent par " et j 'aimerais continuer en faisant des etudes de veterinaire " cela prouve à quel point les gens n 'ont aucune idée du niveau d 'etudes nécessaire pour ce diplome , que l 'on est en train de brader completement .
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application