Comment prévenir les conflits d’intérêts ?

17.06.2011 à 06:00:00 |
©

Les chercheurs du secteur public voudraient bien travailler avec les industriels du médicament.

Et, pour innover, les industriels privés ont aussi besoin de la recherche publique. Mais comment concilier ces partenariats public-privé avec les règles d’indépendance des experts sur la prévention des conflits d’intérêts ? Pour son assemblée générale, le 9 juin 2011, le Syndicat de l’industrie du médicament vétérinaire (SIMV) avait invité à débattre sur ces thèmes quelques responsables de la recherche publique avec les industriels du médicament vétérinaire, sous le regard attentif des représentants des agences d’évaluation*, des administrations dites de tutelle…Notre confrère belge Pierre Lekeux, doyen de la faculté vétérinaire de Liège, est le plus enthousiaste à promouvoir les partenariats ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK