Colloque One Health : pour une approche transversale des santés humaine, animale et de l’environnement

Marine Neveux | 22.12.2020 à 12:17:33 |
Colloque « One Health Joint Action »
© D.R.

Le colloque « One Health Joint Action » a été organisé les 17 et 18 décembre 2020 dans les locaux de TF1 (Hauts-de-Seine). L’actualité sanitaire rappelle la nécessité d’une approche décloisonnée du vivant. Le concept One Health, d’une seule santé humaine, animale et environnementale prend tout son sens.

Ce colloque était organisé par 1Healthmedia en partenariat avec l’Ecole nationale vétérinaire d’Alfort, l’Institut Imagine et Oncovet Clinical Research (OCR), et avec le soutien de Boehringer Ingelheim, MSD Santé animale et Okivet.« Ce colloque est l’occasion d’une approche scientifique, politique, philosophique et médiatique du concept One Health » explique Jacques Legros, journaliste de TF1 en introduction. Cet évènement s’est concrétisé par une première journée riche d’interventions et de tables rondes autour de ce concept. La seconde journée a mis l’accent sur les Oncodays (journée de médecine comparée en oncologie) sous l’impulsion de notre consoeur Valérie Freiche. « Les Oncodays sont nés du souhait de faire évoluer la médecine vétérinaire tout en faisant profiter la médecine humaine » explique t-elle. 
« Lorsque j’ai fondé le groupe 1Healthmedia il y a deux ans, j’avais envie de porter le concept One Health » témoigne Julien Kouchner, son président, « nous avons pour objectif de mettre en place cette transversalité ». 

Notre confrère Jean-Luc Angot, président de l’Académie Vétérinaire de France partage cette même volonté, mais dresse le constat que « ce concept, on en parle beaucoup depuis la crise Covid, mais le monde vétérinaire n’a pas été suffisamment associé depuis le début de la pandémie alors qu’il était en capacité de réaliser une grande quantité de tests ». Et Loïc Dombreval, député, de poursuivre : « il est important de politiser ce sujet, car il n’y aura pas de ressources si ce sujet n’est pas pris en main par une volonté politique ». « Les deux médecines ont tout intérêt à se rapprocher » détaille aussi Olivier Hermine, chef du service d’hématologie et immunologie de l’hôpital Hôpital Necker et directeur de l’équipe Calym (Imagine).

Les replays de ces deux journées sont d’ores et déjà disponibles sur le site 1health.fr/colloque2020.

A lire aussi le compte rendu détaillé à paraitre dans La Semaine Vétérinaire du 8 janvier 2021.

Marine Neveux
1 commentaire
avatar
Hélène Maillot, Vétérinaire le 04-01-2021 à 15:17:06
BRAVO ! enfin !
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK