Co-Click’eau ou comment imaginer collectivement l'agriculture de demain sur des territoires - Le Point Vétérinaire.fr

Co-Click’eau ou comment imaginer collectivement l'agriculture de demain sur des territoires

29.03.2021 à 09:00:00 |
© Frizi-iStock

Dans un contexte de remise en question des systèmes agricoles existants, le projet Co-click’eau, conçu en 2010 par l’UMR Agronomie (INRAE - AgroParisTech) – Université Paris Saclay, de Grignon, déjà mis en œuvre sur une quinzaine de territoires, permet d’apporter des solutions collectives à l’évolution des pratiques agricoles.

Un outil de simulation est désormais proposé dans le cadre du projet Co-click’eau, afin d’illustrer sur différents territoires les conséquences de divers scenarii prospectifs imaginés sur l’environnement, sur la rentabilité des exploitations ou encore sur le temps de travail. En effet, cette démarche, mise au point dans le cadre de l’Action 21 du Plan Ecophyto, piloté par le ministère de la transition écologique, permet pour le territoire intéressé d’explorer collectivement les possibilités d’évolution des pratiques agricoles selon leurs objectifs respectifs. La mise en oeuvre de Co-click’eau se déroule sur une période comprise entre 4 à 18 mois et nécessite de réaliser 2 à 6 ateliers selon le parcours de mise en oeuvre choisi.

Une agriculture adaptée au territoire

La démarche consiste dans un premier temps à décrire les situations culturales d’un territoire et leurs performances environnementales et socio-économiques. Ces informations sont synthétisées sous la forme d’une base de données appelée « matrice technique », qui constitue le paramétrage de base pour la simulation de scénarii avant d’utiliser l’outil de simulation. Les objectifs saisis dans le simulateur sont ajustés au fur et à mesure jusqu’à identifier le scénario qui convient le mieux aux attentes du collectif d’acteurs. Ce dernier peut ensuite servir de base pour élaborer un programme d’actions. 

Clothilde Barde

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application