Clap de fin pour le procès en diffamation porté par Charlotte Devaux

Valentine Chamard

| 13.10.2021 à 09:00:00 |
© simpson33-istock

Notre consœur, qui a fait l’objet de cyberharcèlement par le fondateur d’une page Facebook dénigrant le petfood, vient d’obtenir définitivement gain de cause.

C’est une procédure longue de 3,5 ans, jonchée d’obstacles, qui vient de prendre fin. Notre consœur Charlotte Devaux (L12), formatrice en nutrition des carnivores domestiques et particulièrement active dans le domaine de l’alimentation animale*, vient de toucher les dommages et intérêts que lui devait Gilles Vouillon, professeur d’EPS autoproclamé expert de nutrition animale et administrateur de la page Facebook « Alertes Croquettes Toxiques ». Pour rappel, notre consœur avait publié, en mai 2018, dans un post sur sa page Facebook consacré à la nutrition animale, son avis sur un classement des marques de croquettes établi par Gilles Vouillon et publié sur la ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.

Valentine Chamard

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application