Chine : les chiens et les chats victimes collatérales de l’épidémie de Coronavirus

Bénédicte Iturria | 05.02.2020 à 14:06:31 |
Masque à chien
© Zhou Tianxiao

Même si à l'heure actuelle, aucun cas d'animaux de compagnie infectés par le coronavirus 2019-nCoV n'a été signalé, des chiens et des chats ont été les victimes collatérales de ce nouveau virus en Chine.

Des médias locaux ont rapporté que des habitants ont défenestré leurs animaux de compagnie suite à une rumeur affirmant qu’ils pourraient transmettre le virus. Un chien a été retrouvé mort après avoir été jeté d'une tour dans la ville de Tianjin, dans la province du Hebei où se trouve Wuhan, l'épicentre de l'épidémie. Les habitants d’un bloc d’appartements ont été réveillés à 4h du matin par ce qui ressemblait à une explosion de pneu. C’était en fait le bruit d’un chien heurtant le toit d’une voiture avant d’atterrir sur le bitume. Même scénario macabre à Shanghai où cinq chats ont été retrouvés ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Bénédicte Iturria
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK