Ceva inaugure son nouveau site de fabrication d’autovaccins vétérinaires

Michaella Igoho-Moradel | 01.10.2020 à 18:43:36 |
Campus Ceva Biovac
© Ceva santé animale

Avec l’inauguration à Beaucouzé (49) de son site de production d’autovaccins, Ceva santé animale affirme son ancrage régional.

Un investissement de plus de huit millions d’euros. Ceva Santé animale a inauguré ce mardi 29 septembre, son premier site de référence européen pour la conception et la fabrication industrielles d’autovaccins bactériens destinés notamment aux porcs et aux volailles.  Un batiment de 1500m2 situé à Beaucouzé près d’Angers.

Avec ce projet innovant, l’entreprise libournaise confirme son engagement pour une meilleure prévention de la santé animale et une réduction de l'utilisation des antibiotiques. Ceva santé animale rappelle en effet l’objectif de cette opération : lutter contre les pathologies infectieuses en élevage et offrir une alternative aux antibiotiques en développant la conception et la production industrielle d’autovaccins bactériens  pour les vétérinaires.

Ce nouveau site est à la pointe de l’innovation. « Ceva Biovac s’est doté des technologies pharmaceutiques les plus performantes apportant une sécurité optimale et répondant aux exigences normatives et réglementaires européennes (BPF1) et internationales (GMP2). Il bénéficie d’un outil de production digne des plus grands laboratoires pharmaceutiques, appliqué à une fabrication sur-mesure, offrant une flexibilité de taille de lots (1 à 200 L) et une capacité de production de 300 lots/semaine » explique l’entreprise.

Aujourd’hui, Ceva santé animale compte quatre autres sites dédiés aux autovaccins dans le monde (Allemagne, Canada, USA et Royaume-Uni), son nouveau campus angevin Ceva Biovac entend devenir un site pilote en termes de process et de R&D qui sera progressivement dupliqué à l’international. L'entreprise a intégré le laboratoire angevin Biovac, leader français des autovaccins bactériens en juin 2016. 

Michaella Igoho-Moradel
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK