Ces vétos qui ne font que Chat !

Anne-Claire Gagnon | 28.06.2018 à 15:09:39 |
Accueil d’une clinique vétérinaire spécialisée dans le chat
© Marie-Pierre Francois

A la question « qu'y a-t-il de particulier dans une clinique réservée aux chats ? », les réponses sont à la fois singulières et semblables. C'est une clinique vétérinaire sans chiens, donc sans bruits et sans odeurs désagréables, un endroit où les chats ne stressent pas, donc griffent ou mordent rarement, et, surtout, ce sont des lieux où toute l'équipe est passionnée par le contact avec les félins, heureuse d'y consacrer tout son temps, exclusivement.

« Le plaisir, c'est passer ma vie au milieu des chats » estime Michèle Fradin-Ferme, qui fut la première à oser créer une clinique leur étant réservée, à Paris en 1988. Une vision partagée aujourd’hui par les praticiens des 12 cliniques vétérinaires réservées aux chats recensées aujourd’hui en France, indépendantes, ou rattachées à une structure généraliste, ainsi qu'une consultation à l'Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse, animée par Brice Reynolds, avec au total 19 praticiens en exercice félin strict. Et le nombre de cliniques « chamicales » (ou cat-friendly) ne fait que croître de façon exponentielle depuis l'assouplissement du code de Déontologie, qui avait été un frein à la mise en avant de cette reconnaissance par iCatCare et l’International Society of Feline Medicine, (ISFM), l'association qui œuvre depuis 60 ans pour un monde meilleur pour tous les chats. Dotée de trois niveaux, bronze, argent et gold, en fonction du plateau technique mais également des aménagements et de la prise en charge des chats,  l'estampille « cat-friendly clinic » a déjà été décernée à 14 cliniques. Témoignages, trucs et astuces de ces confrères à l’exercice 100 % félin.

Extrait d’un dossier à paraître dans La Semaine Vétérinaire pages  38 à 44 n° 1770

Anne-Claire Gagnon
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK