Certains propriétaires décalent parfois leur appel au vétérinaire pour cause d'évènement sportif

25.06.2008 à 10:00:00 |

Une circulation fluide, des rues désertes, quelques drapeaux aux fenêtres : c’est certain, il y a un match. Lors de la finale de la Coupe du monde de football, en 2006 (France-Italie), tout le monde, ou presque, était “scotché” devant sa télévision. Le ballon rond occupe ainsi les neuf premières places du classement des meilleures audiences. En tête : la demi-finale de la Coupe du monde 2006, qui a opposé les Français aux Portugais. 22 199 760 téléspectateurs ont alors assisté à la qualification des Bleus en finale. Un record absolu depuis 1989 et la naissance de Mediamat. Cela représentait ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK