Cellules souches : Boehringer Ingelheim rachète la start-up GST

Michaella Igoho-Moradel | 25.09.2020 à 13:51:26 |
Rachat GST
© gevende

Boehringer Ingelheim annonce le rachat de la société de biotechnologie Global Stem Cell (GST) qui conçoit des solutions innovantes à base de cellules souches pour les chevaux et les animaux de compagnie.

La collaboration des grands groupes pharmaceutiques avec des start-ups fait partie leur stratégie globale et cela peut aboutir à des rachats. Boehringer Ingelheim a annoncé début septembre avoir finalisé le rachat de Global Stem cell Technology (GST), une société belge de biotechnologie vétérinaire spécialisée dans la recherche, le développement et la production de médicaments régénératifs (thérapies par cellules souches) utilisés pour traiter les maladies orthopédiques et métaboliques chez les animaux. « Cette décision de racheter GST s’intègre à la stratégie de Boehringer Ingelheim Santé Animale, visant, dans une dynamique d’innovation et de croissance, à enrichir son portefeuille de solutions thérapeutiques » indique Boehringer Ingelheim.

Le laboratoire connaît bien cette start-up classée dans le top 10 mondial des start-ups en santé animale. Il avait déjà conclu un partenariat avec GST dès 2018, et en 2019, avec le lancement d’Arti-Cell® Forte en Europe. Il s’agit du premier médicament autorisé par la Commission Européenne à base de cellules souches destiné au monde vétérinaire. « Après deux années d’un partenariat réussi, nous avons décidé de racheter GST. Nous sommes convaincus que son expertise dans le domaine des médicaments de pointe à base de cellules souches nous aidera à proposer à nos clients des solutions encore plus innovantes », indique Jean-Luc Michel, Responsable du marketing stratégique mondial chez Boehringer Ingelheim Santé Animale.

Ce rachat permet à Boerhinger Ingelheim de renforcer son offre de traitements à base de cellules souches. « Cette décision s’inscrit dans notre orientation stratégique récemment recentrée. Les domaines de recherche sur les cellules souches et la médecine régénérative offrent un potentiel prometteur pour la nouvelle vague d’innovation que nous recherchons activement », explique Eric Haaksma, responsable de l’Innovation mondiale chez Boehringer Ingelheim Santé Animale. GST devient ainsi une nouvelle division Recherche et Développement au sein du laboratoire.

Les entreprises n’ont communiqué aucune précision sur les conditions financières de la transaction.

Michaella Igoho-Moradel
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK