Carrefour demande des caméras dans ses abattoirs

Source : OABA | 18.01.2019 à 10:20:25 |
Vidéosurveillance
© woraput - istock

Carrefour lance un audit indépendant de ses abattoirs selon le référentiel établi par l’œuvre d’Assistance aux Bêtes d’Abattoirs (OABA). En parallèle, Carrefour est le premier distributeur français à installer des caméras dans ses abattoirs.

84 audits seront ainsi réalisés avant la fin de l’année pour les abattoirs fournissant les marques Carrefour, Carrefour Bio, Reflets de France, ainsi que les Filières Qualité Carrefour. 
Carrefour s’appuie sur le cahier des charges établi par l’œuvre d’Assistance aux Bêtes d’Abattoirs (OABA) à partir du référentiel protection animale. L’association assurera également la formation des auditeurs de Bureau Veritas, organisme de contrôle de certification 100% indépenant, qui mèneront les vérifications au long de l’année 2019. Pour réaliser ce projet, Carrefour a signé une convention tripartite avec l’OABA et Bureau Veritas. 
En outre, pour garantir une transparence sur les conditions d’abattage, Carrefour renforce son dispositif de contrôle. Il demande à l’ensemble de ses fournisseurs d’équiper leurs abattoirs de caméras. Un premier pilote sera réalisé en collaboration avec la coopérative Cooperl, qui complétera ainsi l’installation sur ses 3 abattoirs, et qui partagera les résultats de ce test avec Carrefour et l’OABA.

 

Source : OABA
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK