Cadeaux d’affaires de faible valeur : le seuil de récupération de la TVA est rehaussé

Jacques Nadel | 03.06.2021 à 09:45:00 |
© porcorex-Istock

Dans le cadre de leurs relations d’affaires, les entreprises peuvent être amenées à offrir des cadeaux. Ces cadeaux d’affaires disposent d’un régime fiscal spécifique à plus d’un titre. Décryptage.

Que les cadeaux d'affaires se destinent aux clients ou aux employés, leur prix peut être déduit du résultat de l’entreprise et ouvrir droit à récupération de la TVA, sous certaines conditions liées à la faiblesse de leur valeur. Ainsi, depuis le 1er janvier 2021, si la valeur de l’objet ne dépasse pas 73 € TTC par année (au lieu de 69 € TTC auparavant) et par destinataire, la TVA sur l’objet sera déductible et la valeur du cadeau peut être passée en charges déductibles des bénéfices imposables (impôt sur le revenu ou sur les sociétés).

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Jacques Nadel
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK