C’est important qu’il y ait une collaboration entre les acteurs de santé humaine et de santé animale

Propos recueillis par Marine Neveux

| 29.10.2021 à 12:05:00 |
© Noël Bouchut / bioMérieux

Alexandre Mérieux, président directeur général de bioMérieux, porte un héritage fort en termes d’engagement pour lutter contre les maladies infectieuses. L’entreprise spécialiste du diagnostic in vitro, poursuit sa mission de santé mondiale notamment contre le sepsis, les infections respiratoires ou la résistance aux antibiotiques. Présent à la table ronde du Cham sur le thème du One Health le 1er octobre 2021, nous avons interrogé Alexandre Mérieux sur sa vision plus large des différentes santés et écosystèmes au regard de la pandémie de Covid-19. Entretien.

bioMérieux a connu une croissance de + 12% au premier semestre 2021 : globalement quel bilan tirez-vous de cette année, mais aussi de la crise du Covid-19 ?Cette crise n’est malheureusement pas finie. Dans notre secteur, elle a permis de révéler l’importance du diagnostic dans les stratégies de santé publique. Jusqu’à l’arrivée des vaccins, le diagnostic était le seul outil, la seule arme de prévention, avec le principe du fameux « détecter, tracer, isoler ». Cette période a été marquée par un engagement fort de nos équipes en R&D et en production. Nous avons pu lancer, en seulement quelques mois, un arsenal diagnostique avec ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Propos recueillis par Marine Neveux

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application