Brexit : l’industrie de la santé animale veut faire entendre sa voix

Michaella Igoho Moradel | 31.03.2017 à 17:31:00 |
© MachineHeadz - iStock

Face au Brexit, l’Ifah se mobilise afin de trouver des solutions pratiques pour assurer la disponibilité des médicaments vétérinaires.

Dans un communiqué de presse du 29 mars dernier, la Fédération internationale des entreprises de la santé animale (IFah) fait part de son inquiétude concernant les possibles conséquences du Brexit sur la disponibilité des médicaments vétérinaires. Elle rappelle qu’il  est « essentiel que les négociations sur la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne (UE) permettent à l'industrie de la santé animale de continuer à fournir des solutions pour prévenir et guérir les maladies animales d'une manière harmonisée et simplifiée à travers le continent. »

« Notre principale préoccupation à ce stade précoce est de proposer des solutions continues pour la santé animale et le bien-être animal, et une production alimentaire sûre et durable. À cette fin, nous travaillerons en étroite collaboration avec notre membre national du Royaume-Uni, afin d'assurer une collaboration forte et ouverte entre les représentants des entreprises (NDLR : de la santé animale) au Royaume-Uni et de l'UE et les autorités réglementaires. Il est essentiel de se mettre d'accord sur des solutions pratiques pour une meilleure disponibilité des médicaments vétérinaires et de permettre à ce secteur dynamique de croitre et d'innover », a déclaré Roxane Feller, IFAH-Europe Secrétaire Général.

La fédération milite afin d’éviter des incertitudes juridiques et réglementaires. Elle encourage notamment  l'harmonisation des systèmes d'octroi des autorisations de mises sur le marché (AMM) pour les médicaments vétérinaires mais aussi, le maintien de normes élevées pour la couverture vaccinale des animaux. 

Michaella Igoho Moradel
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK