Bonnes pratiques de transport routier des animaux vivants

Tanit Halfon | 07.09.2017 à 11:10:30 |
Infographies
© La SV

En France, le règlement (CE) n° 1/2005 et le Code rural et de la pêche maritime encadrent le transport des animaux vivants. L’objectif est de veiller à la santé, à la sécurité et à la protection des animaux transportés.

Transporteur Aux obligations définies pour les transports de moins de 8 heures, le règlement européen ajoute des dispositions supplémentaires pour les transports de plus de 8 heures (dits de longue durée). Les documents suivants ne sont obligatoires que pour le transport lié à une activité économique. Pour tout transport : - registre de transport : origine des animaux, identité du propriétaire, lieu, date et heure de départ, destination, durée du voyage, espèce(s) et nombre d’animaux transportés, date et lieu de la dernière désinfection, documents d’accompagnement des animaux. Pour les transports de plus de 65 km : - document d’autorisation de transport, délivré par la direction départementale ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Tanit Halfon
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK