Boehringer Ingelheim solide face à la crise du Covid-19

Michaella Igoho-Moradel | 10.04.2020 à 13:28:05 |
Boehringer Ingelheim
© Boehringer Ingelheim

Ses performances commerciales notamment en 2019 permettent au laboratoire Boehringer Ingelheim « de mieux absorber les effets de la propagation du Covid-19 ».

Avec un chiffre d’affaires qui a progressé de plus de 5% (activité santé humaine et activité santé animale), le laboratoire Boehringer Ingelheim confirme en 2019 sa bonne dynamique. Il atteint 19 Milliards d’euros de chiffre d’affaires contre 17,5 milliards d'euros en 2018. Cette tendance positive qui se ressent aussi au niveau de sa division santé animale. « L’activité Santé animale de Boehringer Ingelheim constitue l’un des plus grands fournisseurs de vaccins et de médicaments vétérinaires, avec une forte présence sur les segments bétail et animaux domestiques » indique Boehringer Ingelheim.

L’activité santé animale stable

L’activité santé animale du groupe est stable avec un chiffre d’affaires net de 4 milliards d’euros en 2019 (-0,7% après correction des effets de change). « Si le chiffre d’affaires net a augmenté sur le segment animaux domestiques, le chiffre d’affaires sur le segment porcin a souffert de l’épidémie de peste porcine africaine, en particulier en Chine » précise le laboratoire. Le portefeuille d’antiparasitaires, qui représente une part importante de l’activité de Boehringer Ingelheim, a enregistré des performances élevées en 2019 . NEXGARD® a été le produit le mieux vendu avec un chiffre d’affaires net de 740 millions d’euros (+17,1% d’une année sur l’autre après correction des effets de change).

Un soutien à la lutte contre le Covid-19

« Notre assise financière solide nous a permis de protéger nos activités ainsi que notre personnel de l’impact du COVID-19 » a déclaré Michael Schmelmer, membre du Directoire chargé de la Direction Financière et des Fonctions du Groupe. Le laboratoire a organisé son activité pour faire face à la crise sanitaire actuelle. « Nous récoltons les fruits de nos investissements passés au niveau de l’infrastructure informatique et de la technologie numérique. Près de 40 000 collaborateurs ont été en mesure de travailler sans interruption depuis leur domicile. À l’heure où la distanciation sociale est si importante, nous sommes proches de nos collègues, de nos clients et de nos partenaires grâce au numérique » poursuit Michael Schmelmer. L’entreprise a également mené plusieurs actions pour lutter contre le Covid-19 notamment à travers son programme de soutien global.

 

Michaella Igoho-Moradel
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK