Boehringer Ingelheim signe un accord préalable avec Dopharma pour la reprise de son site de Saint-Herblon

Michaella Igoho-Moradel | 17.10.2018 à 15:05:33 |
Accord
© vm-iStock

Boehringer Ingelheim annonce la reprise de son site de fabrication situé à Saint Herblon (Loire-Atlantique) par le laboratoire Néerlandais DOPHARMA. La cession sera effective courant du 1er trimestre 2019.

Le laboratoire néerlandais Dopharma va racheter le site de fabrication d’antibiotiques et de produits génériques pour les animaux d’élevages, de Boehringer Ingelheim situé à Saint-Herblon (Loire-Atlantique). Les produits visés sont actuellement vendus sous la marque Coophavet. Le laboratoire allemand rappelle que ce projet de cession avait été annoncé en octobre 2017. Avec cet accord, le groupe réaffirme sa volonté de « se recentrer sur les soins préventifs et innovants ». « Je suis convaincu que ce projet de cession offrira des conditions d’avenir favorables au site et à l’ensemble de ses collaborateurs. Nous allons d’ailleurs collaborer avec Dopharma Saint-Herblon qui continuera à fabriquer certains de nos produits spécialisés au cours des prochaines années. » ajoute Erick Lelouche, Président France de Boehringer Ingelheim Santé Animale.

Pour Dopharmo, un laboratoire néerlandais qui fabrique et distribue des produits vétérinaires 100 % dédiés aux animaux de production, ce rachat est une véritable opportunité. « Avec l’acquisition du site de Saint-Herblon, nous établissons notre présence en France et nous allons pouvoir bénéficier de produits complémentaires à notre portefeuille et d’opportunités de distribution qui s’inscrivent pleinement dans le cadre de notre stratégie. Nous entendons capitaliser sur le savoir-faire des collaborateurs de Saint-Herblon pour continuer à nous développer ensemble à l’export. » explique Wijnand de Bruijn, Directeur général des affaires extérieures de Dopharma et également Président de Animal Health Europe.

La réalisation de cette cession devrait intervenir d’ici la fin du premier trimestre 2019 à l’issue du processus légal d’information-consultation des instances représentatives du personnel.

Michaella Igoho-Moradel
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK