Boehringer Ingelheim renforce sa capacité de production de vaccins à Lyon

Michaella Igoho-Moradel | 12.07.2018 à 15:32:58 |
Investissement recherche
© JK1991 – iStock

Boehringer Ingelheim annonce la construction d'un nouveau site de production de vaccins à Jonage dans la région lyonnaise.

C'est lors du 8e Conseil Stratégique des Industries de Santé (CSIS) que Boehringer Ingelheim a annoncé la construction d'un nouveau site de production de vaccins afin de répondre à la demande mondiale en matière de lutte contre la fièvre aphteuse et la fièvre catarrhale. Ce projet, d'un montant de 200 millions d'euros, devrait être finalisé d'ici fin 2021. Le bâtiment  de 15 000 mètres carrés sera implanté sur la ZAC des Gaulnes, à Jonage, et viendra renforcer l’ancrage de Boehringer Ingelheim dans l’écosystème lyonnais des sciences de la vie. « Ce projet illustre à la fois la position de leader scientifique et commercial de Boehringer Ingelheim dans la lutte contre la fièvre aphteuse dans le monde, ainsi que le rôle central de la France dans ce combat permanent contre cette maladie. Berceau de la santé publique vétérinaire - qui consiste à mettre en œuvre des programmes coordonnés avec les gouvernements pour le contrôle et l’éradication des grandes épidémies animales -, Lyon fait plus que jamais figure de choix stratégique », a déclaré Erick Lelouche, Président de Boehringer Ingelheim Santé Animale en France.

Le laboratoire indique que la mise en place de ce site lui permettra de constituer des banques d'antigènes, réserves stratégiques de vaccins activables rapidement par les gouvernements en cas d'épidémie. « Le processus de formulation et de conditionnement de ces vaccins sera réalisé sur le site voisin de Lyon Porte-des-Alpes (Saint-Priest), qui vient également de bénéficier d’un investissement global de 135 millions d’euros pour la construction d’un nouveau centre de R&D qui sera inauguré à l’automne ; et pour la construction d’une nouvelle installation de formulation et de remplissage de vaccins aviaires qui sera mise en service au printemps 2020» ajoute le laboratoire. 

Michaella Igoho-Moradel
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK