Boehringer Ingelheim crée à Lyon le premier accélérateur de santé digitale

27.11.2018 à 10:43:35 |
Batiment Boreal Boehringer Ingelheim Lyon
© Boehringer Ingelheim

En collaboration avec 1Kubator, le premier réseau d’incubateurs de France, Boehringer Ingelheim annonce la création du premier accélérateur de santé digitale.

Ce programme dédié aux start-up e-santé sera implanté au sein de l’immeuble Boreal, dans le Biodistrict de Lyon-Gerland, siège des activités de santé animale du groupe allemand. 

Les trois premières start-up retenues seront accompagnées dès janvier 2019 dans le cadre d’un programme d’accélération de 6 à 12 mois visant à décupler leur potentiel. 
• Lili Smart propose une solution connectée d’assistance pour les aidants et leurs proches en perte d’utonomie faisant appel aux technologies d’intelligence artificielle et de machine learning. 
• Medea développe des solutions technologiques dédiées aux professionnels de santé, notamment une plateforme sécurisée interconnectée qui unifie l’environnement de travail des médecins. 
• Tibot a mis au point un robot d’assistance autonome pour l’aviculture afin d’automatiser certaines tâches pénibles et répétitives pour améliorer les conditions de travail de l’aviculteur et le bien-être des animaux. 

Dans le cadre de cette démarche d’innovation et dans la perspective d’une accélération du processus de digitalisation de la santé, Boehringer Ingelheim envisage d’accompagner à terme six start-up chaque année, tant en santé humaine qu’en santé animale.

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK