Boehringer Ingelheim annonce 65 millions € d’investissement à Lyon / Saint-Priest

Michaella Igoho-Moradel | 13.04.2018 à 15:49:40 |
Boehringer Ingelheim innovation
© Boehringer Ingelheim

Pour faire face à la demande croissante en vaccins aviaires dans le monde, Boehringer Ingelheim veut tripler sa production et renforcer ses effectifs.

Plus d’un an après le rachat de Merial, Boehringer Ingelheim réaffirmer sa volonté de faire de la France un levier de croissance majeur sur le marché de la santé animale.  En témoigne, la construction d’un bâtiment high-tech sur le site Lyon Porte-des-Alpes, à Saint-Priest (Rhône).Il sera dédié à la production d’une gamme de vaccins aviaires, destinés au marché mondial, à l’exception des Etats-Unis. Ce projet nécessite un investissement de près de 65 millions d’euros.  « Le groupe allemand vient en effet de poser la première pierre d’un bâtiment de 5 700 mètres carrés sur le site de Lyon Porte-des-Alpes (LPA). Baptisé F2IVE (Formulation and Filling of Inactivated Vaccines Extension), ce projet d’envergure se traduira par la réalisation d’une structure sur trois étages, dont 1 000 mètres carrés de salle blanche, dédiée à la formulation et à la répartition de vaccins aviaires » indique le laboratoire dans un communiqué de presse publié le 11 avril. La livraison du bâtiment est attendue pour le printemps 2020. Dans la foulée, Boehringer Ingelheim annonce la création nette de 42 emplois, essentiellement du personnel qualifié (cadres de flux et de maintenance, techniciens de production). « Un tel investissement confirme les engagements pris lors du rachat, la volonté de Boehringer Ingelheim étant clairement de placer la France, et notamment Lyon, au coeur de sa stratégie de croissance sur le marché de la santé animale » indique  Erick Lelouche.

Michaella Igoho-Moradel
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK