Bien-être et élevage de chiens sains : fil rouge du congrès mondial des vétérinaires canins

Karin de Lange | 09.11.2017 à 12:03:33 |
L’entrée du Bella Center à Copenhague
© Simon Callaghan

Qu’il s’agisse de la sélection d'hypertypes ou de l’intervention dans le cadre des activités assistées par l’animal, la profession se positionne sur des sujets de société.

Les associations mondiale, européenne et danoise de vétérinaires canins (WSAVA, Fecava et DSAVA) ont tenu leur congrès commun à Copenhague (Danemark) fin septembre, attirant près de 2 900 participants. Des sessions spécifiques sur l’élevage responsable et/ou les maladies génétiques, ainsi qu’une table ronde animée par des experts européens ont mis en exergue le travail de la profession pour le bien-être des animaux de compagnie. Celle-ci s’est ainsi penchée sur les conséquences de la popularité croissante des chiens brachycéphales, comme le carlin et le bouledogue français, avec une table ronde dédiée. Lors de la cérémonie d’ouverture du congrès, la princesse Marie de Danemark a félicité les vétérinaires canins. « En s’assurant de la santé et du bien-être de nos chiens et de nos chats, ce sont les vétérinaires d’animaux de compagnie qui laissent l’empreinte majeure dans nos vies au quotidien », a-t-elle souligné.

Retrouvez l'intégralité de cet article en page 27 de La Semaine Vétérinaire n° 1739

Karin de Lange
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK