Besoin d’investir : deux nouveaux prêts garantis par l'Etat - Le Point Vétérinaire.fr

Besoin d’investir : deux nouveaux prêts garantis par l'Etat

Jacques Nadel | 13.05.2021 à 10:00:00 |
© Altayb/iStockphoto

L’Etat lance un nouveau programme de soutien des entreprises pour renforcer leur dernier bilan affaibli par la crise sanitaire et permettre à des PME qui restent viables et dynamiques, de continuer à investir.

Il s’agit de deux nouveaux prêts garantis par l’Etat (PGE) cumulables avec le PGE originel, avec toutefois une limite pour les entreprises qui ont utilisé la totalité du plafond de PGE auquel elles ont droit, c’est-à-dire 25 % de leur chiffre d’affaires. Dans ce cas, le montant éligible sera réduit à 10 % (au lieu de 12,5 %) pour une PME.

Un des deux nouveaux PGE est le « prêt participatif Relance » dans lequel l’Etat se porte garant auprès de la banque qui finance ce prêt. Ce financement, d’une maturité de 8 ans, présente un différé d’amortissement de 4 ans. L’Etat prend à sa charge jusqu’à 30 % des pertes en capital éventuelles subies par les banques. Le montant peut atteindre 12,5 % du chiffre d’affaires 2019 pour une PME (si pas de PGE antérieurement contracté). Ces prêts sont distribués par les banques commerciales qui les cèdent ensuite, à hauteur de 90 %, à des fonds d’investissement.

Le second outil de financement s’appelle « obligations Relance ». Egalement garanties par l’Etat à hauteur de 30 %, ces obligations sont remboursables en une seule fois au bout de 8 ans. Elles s’adressent également aux PME mais seront acquises par des fonds d’investissement.

Les prêts participatifs Relance et obligations Relance sont octroyés aux PME qui ont réalisé en 2019 un chiffre d’affaires d’au moins 2 M€. Ils sont disponibles jusqu’au 30.06.2022.

Jacques Nadel
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application