Aux Etats-Unis, des syndromes respiratoires inquiétants sur des chiens - Le Point Vétérinaire.fr

Aux Etats-Unis, des syndromes respiratoires inquiétants sur des chiens

Pierre Dufour

| 29.11.2023 à 16:15:00 |
© GlobalP-iStock

Des cas atypiques de syndromes respiratoires, ou CIRDC (canine infectious respiratory disease complex) apparaissent et se multiplient, sans origine connue et ne répondant pas aux traitements standards.

Le phénomène fait couler de l'encre outre-Atlantique : des cas atypiques de syndromes respiratoires ou CIRDC pour canine infectious respiratory disease complex, se mutliplient ces dernières semaines, sans que l'origine ait pu être identifiée à ce jour. Les symptômes rappellent ceux de la toux de chenil : fièvre, toux, éternuements, écoulements oculaires et nasaux, léthargie, trachéobronchite légère à modérée d’une durée prolongée (6 à 8 semaines, voire plus), répondant peu ou pas aux antibiotiques, avec une évolution possible vers une pneumonie chronique, et quelques cas de mortalité en 24 à 36 h suite à une pneumonie sévère. La maladie ne semble pas contagieuse entre les espèces. 


Des analyses en cours


Même si l’infection semble d’origine virale, après des tests PCR, notamment dans des laboratoires de l’université de New Hampshire en Nouvelle Angleterre, aucun ARN ou ADN de pathogène connu n’a été identifié (dont  Covid-19): une maladie émergente est donc suspectée.
La surveillance a commencé à la fin de l’été 2022 à l’Université de New Hampshire. Depuis, l’Université a reçu de nouveaux échantillons provenant de différents Etats (des cas sont rapportés dans au moins 12 Etats) et poursuit ses recherches. Depuis août 2023, 200 cas ont été rapportés d’après l’AVMA (American Veterinary Medical Association). L’isolement et la mise à jour des vaccinations (Canine Influenza, Bordetella et parainfluenza) pour les chiens sont conseillés jusqu’à ce que l’agent soit identifié.

Pierre Dufour

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application