Assurance-chômage “universelle” : avec quel financement ?

Clarisse Burger | 16.10.2017 à 17:10:21 |
© DR

L’assurance chômage universelle souhaitée serait encadrée pour les démissionnaires. Reste la question épineuse du financement.

Emmanuel Macron a pointé l’importance de la réforme de l’assurance chômage, de la formation professionnelle et l’apprentissage, lors de son premier entretien télévisé. Concernant l’assurance-chômage, de nouveaux entrants pourraient avoir accès à la  nouvelle assurance chômage « universelle », notamment les non-salariés, les indépendants , les agriculteurs, mais aussi les salariés démissionnaires. Les démissionnaires pourront en bénéficier au bout de cinq ans (ou 6 ans ou 7 ans ?) dans l’entreprise, mais cette démission serait encadrée : il faudra avoir un « projet » qui serait selon président de la République, la condition pour toucher des allocations : cela se baserait sur le souhait de créer son propre projet ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Clarisse Burger
1 commentaire
avatar
veto retraité le 16-10-2017 à 22:36:49
L"assurance sociale universelle" l'"assurance chômage universelle" sont des "vues de l'esprit" qui coûteront des fortunes se chiffrant en milliards d'euros. Le président Macron est complètement démagogique et il est complètement irresponsable. Faute de catastrophe naturelle comme la Californie qui est touchée par un incendie incontrôlable la France va être ruinée par les "agents" de l'ENA. Malheureusement ce n'est pas notre confrère LARCHER qui va stopper cette déferlante d'initiatives inconséquentes.
Le pire est devant nous.
Le Président HOLLANDE qui a organisé un matraquage fiscal des classes moyennes supérieures à laquelle appartient la majorité des vétérinaires va être "regretté" lorsque les disposition fiscales de 2018 seront connues..
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK