Associés de SEL : l’application des règles des traitements et salaires rempile pour un an - Le Point Vétérinaire.fr

Associés de SEL : l’application des règles des traitements et salaires rempile pour un an

Jacques Nadel

| 03.02.2023 à 15:45:00 |
© 101cats/iStockphoto

Les règles d’imposition des bénéfices non commerciaux devaient s’appliquer dès l’imposition des revenus de 2023.

L’administration a rapporté, par une mise à jour de sa base Bofip du 15 décembre 2022, sa doctrine selon laquelle les rémunérations allouées aux associés de société d’exercice libéral (SEL) au titre de l’exercice d’une activité libérale relèvent des traitements et salaires (ou, s’ils occupent les fonctions de gérants majoritaires de SARL ou de gérants commandités de sociétés en commandite, de l’article 62 du CGI), et non des bénéfices non commerciaux. Les règles d’imposition des bénéfices non commerciaux devaient s’appliquer dès l’imposition des revenus de 2023.

Dans le cadre d’une nouvelle mise à jour en date du 5 janvier 2023, l’administration reporte d’un an l’application de ces règles d’imposition afin de tenir compte des difficultés rencontrées par certains contribuables pour les mettre en œuvre. Par conséquent, les associés de SEL qui ne sont pas en mesure de se conformer, dès le 1er janvier 2023, aux règles d’imposition des bénéfices non commerciaux peuvent continuer, jusqu’au 31 décembre 2023, à déclarer les rémunérations qu’ils perçoivent au titre de leur activité libérale dans la catégorie des traitements et salaires. Il en est de même des gérants majoritaires de SARL ou des gérants commandités de sociétés en commandite, qui peuvent ainsi continuer à se prévaloir des modalités d’imposition prévues à l’article 62 du CGI à raison des sommes perçues au titre de leur activité libérale jusqu’au 31 décembre 2023.

Jacques Nadel

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application