Arrêt de travail : un essai pour tester la capacité d’un salarié à reprendre son poste

Jacques Nadel 

| 02.05.2022 à 11:06:00 |
© ronstik/iStockphoto

Les modalités de mise en œuvre d'un essai encadré qui vise à tester la capacité d'un salarié à revenir à son poste viennent d’être fixées par un décret du 18 mars 2022. Explications.

Ce dispositif mis en place par l’Assurance maladie pour prévenir la désinsertion professionnelle des salariés en arrêt de travail en raison d’un accident ou d’une maladie, d’origine professionnelle ou non, permet aux salariés en arrêt de travail d’évaluer la compatibilité d’un poste de travail avec leur état de santé.Plus court que la convention de rééducation professionnelle en entreprise, l’essai encadré permet à un salarié arrêté de suivre, pendant cet arrêt, une action visant, selon les cas, à tester un nouveau poste ou un aménagement de poste, à évaluer sa capacité à reprendre son ancien poste ou à rechercher un reclassement.L’essai encadré est mis ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.

Jacques Nadel 

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application