Appel à candidatures de vétérinaires référents en dentisterie équine

Céline Gaillard-Lardy

| 03.02.2022 à 13:14:00 |
© Getty Images/iStockphoto

Les candidats doivent être inscrits au tableau de l’ordre, exercer en médecine et chirurgie équine, avoir une bonne expérience des relations avec les para-professionnels et justifier de compétences en dentisterie équine.

Pour pouvoir exercer légalement, les techniciens dentaires doivent signer une convention particulière avec le président du Conseil national de l’ordre vétérinaire (CNOV), conformément à la convention cadre signée entre le CNOV et la fédération française des techniciens en dentisterie équine (FFDTE).

Ainsi, cinq vétérinaires référents, désignés pour trois ans par le président du CNOV, sont chargés de convenir des conditions d’intervention des techniciens dentaires signataires de la convention dans leur circonscription : mise en place d’échanges et de formations continues, en concertation avec la FFDTE et les organisations vétérinaires.

Cette mission est estimée à 2 à 3 jours par an, indemnisée sur la base de l’indemnité journalière ordinale. Elle comprend notamment une réunion annuelle de tous les vétérinaires référents, en présence des représentants du CNOV et de la FFDTE, pour effectuer un bilan de cette activité.

Ces vétérinaires référents auront leur domicile professionnel administratif situé dans la circonscription prise en responsabilité, parmi les cinq circonscriptions suivantes : Grand-Est/Bourgogne-Franche Comté ; Auvergne Rhône-Alpes/PACA-Corse ; Occitanie/Nouvelle-Aquitaine ; Pays de la Loire/Bretagne/Normandie ; Haut de France/Ile-de-France/Centre-Val de Loire.

Les candidatures accompagnées d’un CV sont à envoyer avant le 30 avril 2022 à l’attention du Président du Conseil national de l’Ordre des vétérinaires - 34 rue Breguet - 75011 Paris.

Céline Gaillard-Lardy

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application