Apparition du sérotype 8 de la FCO en Allemagne

Clothilde Barde | 02.01.2019 à 10:55:40 |
bovins
© miljko - iStock

Le 12 décembre dernier les autorités vétérinaires allemandes ont confirmé la présence d’un foyer de fièvre catarrhale ovine (FCO) de sérotype 8 sur leur territoire.

Alors qu’aucun foyer de FCO n’avait été détecté en Allemagne depuis le 17 novembre 2009, la maladie est de nouveau présente dans le pays depuis le 12 décembre dernier selon les autorités vétérinaires allemandes. En effet, c'est au cours d'un examen de routine annuel mené au sein d’un élevage bovin laitier que le sérotype 8 de la maladie a été identifié. 
Une maladie résurgente
Présent actuellement dans de nombreux pays européens dont les régions frontalières françaises, ce sérotype 8 était apparu pour la première fois en Allemagne en août 2006. Il s’était alors propagé dans une large partie du pays en 2007 et en 2008 avant d’être éradiqué en novembre 2009 suite à une large campagne de vaccination obligatoire (vaccins BTV-8 inactivés) menée dans tout le pays (2008 et 2009).
Un retour à la vaccination obligatoire
Face à cette résurgence les autorités allemandes ont immédiatement mis en place une zone de restriction d’un rayon de 150 km (régions de Bade-Wurtemberg et de la Sarre, sud de la Rhénanie-Palatinat et de la Hesse) et le ministère de l’Agriculture a précisé que, dans les années à venir, tous les bovins, ovins et caprins du pays seront vaccinés contre le sérotype 8 et le sérotype 4 qui circulent notamment en France.

Clothilde Barde
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK