Antibiogrammes et otites externes : à utiliser avec raison et interpréter avec précaution

Emmanuel Bensignor, Vincent Bruet, Marie-Christine Cadiergues, Dominique Héripret et Pascal Prélaud* | 01.03.2018 à 11:33:03 |
photo d'une otite externe
© Emmanuel Bensignor

Le groupe Expert Advisory Recommandations on Canine Otitis fait une mise au point sur le diagnostic et le traitement de l’otite externe, l’infection observée dans ce cas n’étant souvent que secondaire.

Les otites externes sont un des motifs majeurs de consultation en médecine vétérinaire. Il s’agit d’affections multifactorielles, souvent complexes, qui font intervenir des facteurs prédisposants, des facteurs primaires déclenchants et des facteurs perpétuants. Les infections bactériennes auriculaires, qui sont fréquentes, ne sont souvent que la complication d’un facteur inflammatoire local. La mise en évidence d’une otite « bactérienne » ou « à Malassezia » n’est donc souvent que le préalable à la prise en charge globale d’une otite. En pratique, force est de constater que lors d’otites externes récidivantes, les praticiens ont recours de façon parfois irraisonnée à l’examen bactériologique et à l’antibiogramme pour décider d’un traitement antibiotique qu’ils pensent être adapté  car alors « validé » par le laboratoire. Nous souhaitions rappeler ici, avec les données actuelles de la science, que cet examen a des limites et n’apporte souvent ni une réelle plus value au patient ni au clinicien. Les données obtenues au laboratoire permettent certes d’identifier l’espèce bactérienne responsable (et c’est bénéfique) mais n’apportent pas réellement d’intérêt dans le choix du traitement. 

Plus d’informations dans La Semaine Vétérinaire n° 1753 du 2/03/2018, page 24

* groupe Expert Advisory Recommandations on Canine Otitis (EARCO)) constitué de, pour le conseil scientifique du Gedac de l’Afvac, avec le soutien d’Elanco

Emmanuel Bensignor, Vincent Bruet, Marie-Christine Cadiergues, Dominique Héripret et Pascal Prélaud*
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK