AnimalHealth Europe rappelle l’importance de la vaccination

Michaella Igoho-Moradel | 21.04.2021 à 09:30:00 |
© tomazl

Pour AnimalHealth Europe, la vaccination animale devrait être une priorité pour l'Union européenne après la pandémie de Covid-19.

A l’occasion de l’entrée en vigueur ce 21 avril de la loi santé animale, AnimalHealth Europe, rappelle l’importance de la vaccination des animaux pour prévenir et contrôler les maladies animales. Ce règlement adopté en mars 2016 crée un cadre réglementaire unique en Europe pour harmoniser leur gestion. De nombreux actes délégués ont été adoptés et sont prêts à être mis en œuvre. « La Commission prépare actuellement un règlement délégué supplémentaire sur l'utilisation des médicaments vétérinaires, avec un accent particulier mis sur les vaccins » informe AnimalHealth Europe.

Promouvoir la vaccination

Concernant la mise en œuvre prochaine de la loi santé animale, Roxane Feller, secrétaire générale d'AnimalhealthEurope, a déclaré : « les vaccins vétérinaires aident à prévenir les maladies, améliorent le bien-être animal et optimisent l'utilisation responsable des traitements tels que les antibiotiques. Ils arrêtent ou ralentissent également la transmission des maladies émergentes transfrontalières pour protéger à la fois la santé publique et nos communautés agricoles. Travailler en collaboration avec les autorités pour mieux identifier et contrôler les maladies à l'avenir est une priorité pour l'industrie de la santé animale ».

Une enquête récente commandée par AnimalhealthEurope dans huit pays européens a également montré une prise de conscience croissante de l'importance de la vaccination animale. 69% des répondants sont favorables à une vaccination régulière des animaux d'élevage. En outre, l’organisation européenne appelle l’Union européenne à soutenir la vaccination en encourageant le développement d'outils et d'infrastructures qui facilitent la prévention, la détection précoce des maladies animales, et l'identification des animaux notamment grâce à une flexibilité réglementaire en cas d'épidémie.

De même, AnimalhealthEurope souligne que la promotion auprès du grand public des mesures préventives dans les élevages, telles que la biosécurité et la vaccination, favoriseront l'adoption de technologies et d'outils préventifs par les vétérinaires et les éleveurs qui contribuent à améliorer la santé et le bien-être des animaux, et les pratiques agricoles durables. 

Michaella Igoho-Moradel
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK