Agressions et incivilités subies : le Préfet de l’Auvergne-Rhône-Alpes rencontre l’Ordre des vétérinaires - Le Point Vétérinaire.fr

Agressions et incivilités subies : le Préfet de l’Auvergne-Rhône-Alpes rencontre l’Ordre des vétérinaires

Source : CNOV | 17.01.2020 à 09:10:00 |
Police
© Istock-fotojog

Pascal Mailhos, Préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes et Préfet du Rhône, a reçu le 6 janvier 2020 Jacques Guérin, président du Conseil national de l’Ordre des vétérinaires, et le Jean-François Mourier, secrétaire général du Conseil régional de l’Ordre des vétérinaires d’Auvergne-Rhône Alpes, afin d’aborder le sujet des agressions et des incivilités subies par les vétérinaires.

Cette rencontre, à la demande de l’Ordre, fait suite à l’augmentation substantielle des signalements d’incivilités subies par les vétérinaires sur l’observatoire Ribbens, et plus particulièrement à la violente agression physique subie par une vétérinaire en juin dernier dans le Rhône et réitérée. Une procédure pénale est en cours pour laquelle l’Ordre des vétérinaires est partie civile.
Le protocole de sécurité des professions de santé adapté par circulaire à la profession vétérinaire en 2013 prévoit, dans le cadre d’une relation suivie entre les préfets de département et les représentants des Conseils régionaux de l’Ordre des vétérinaires, les points suivants : la désignation pour chaque département de référents sureté, issus de la gendarmerie et de la police, qui seront également en relation avec les Conseils régionaux de l’Ordre, une incitation pour les victimes d’agressions et d’incivilités à porter plainte, que chaque incident remonté aux référents sureté fasse l’objet d’une analyse pour identifier les améliorations à porter à la prise en charge des victimes. 

 

Source : CNOV
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application