Activité partielle : les indemnisations ont changé depuis le 1er juin

Jacques Nadel | 11.06.2021 à 09:00:00 |
© iStockphoto

La sortie de crise s’accompagne d’une baisse progressive de l’indemnisation de l’activité partielle dont les étapes varient selon le secteur d’activité. Eclairage.

Pour les entreprises les moins impactées par l’épidémie de Covid-19 (cas général), ne bénéficiant pas d’une indemnisation majorée, la baisse progressive de l'indemnisation débute en juin et en juillet (novembre pour les plus sinistrés).Dans tous les cas de mise en œuvre de l’activité partielle (accordée pour une durée maximale de 3 mois, ou de 6 mois en cas de sinistres ou d’intempéries de caractère exceptionnel), pour les heures chômées à compter du 1er juillet 2021, l’indemnité nette versée au salarié ne pourra pas excéder sa rémunération nette horaire habituelle. L’indemnité et la rémunération nettes s’entendent après déduction des cotisations et contributions obligatoires retenues par l’employeur. Le taux de l’indemnité versée au ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Jacques Nadel
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK