Acomptes d’IS, crédits d’impôts : de nouvelles mesures de soutien - Le Point Vétérinaire.fr

Acomptes d’IS, crédits d’impôts : de nouvelles mesures de soutien

Jacques Nadel | 12.03.2021 à 08:30:00 |
© Feverpitched-Istock

Afin de prendre en compte la baisse des résultats des entreprises résultant de la crise sanitaire, le ministère de l’économie et des finances vient d’assouplir la faculté des entreprises à moduler les deux premiers acomptes d’impôt sur les sociétés (IS). Explications.

Fiscalité


Le 1er acompte d’IS dû au 15 mars 2021 pourra être modulé sans formalisme particulier et correspondre, à titre exceptionnel, à 25 % du montant de l’IS prévisionnel de l’exercice clos le 31 décembre 2020 (et non le 31 décembre 2019), avec une marge d’erreur de 10 %.
Dans ce cas, le montant du 2e acompte versé au 15 juin 2021 devra être calculé pour que la somme des deux premiers acomptes soit égale à 50 % au moins de l’IS de l’exercice clos le 31 décembre 2020.
Ces modalités particulières de calcul s’appliqueront également aux acomptes de contribution sociale sur l’IS du 15 mars et du 15 juin 2021.
Autre mesure fiscale de soutien aux entreprises rencontrant des difficultés économiques : la procédure accélérée de remboursement de crédits d’impôt sur les sociétés restituables est reconduite en 2021. Les sociétés qui bénéficient d’un ou plusieurs crédits d’impôt restituables en 2021 peuvent dès à présent demander le remboursement du solde de la créance disponible, sans attendre le dépôt de leur déclaration de résultat (« liasse fiscale »). Ce dispositif s’applique à tous les crédits d’impôt restituables en 2021 et, en particulier, aux crédits d’impôt créés depuis la crise (crédit d’impôt bailleurs et crédit d’impôt rénovation énergétique pour les PME au titre de l’exercice 2020).

Jacques Nadel
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application