Abattage sans étourdissement et certification biologique : l’OABA obtient gain de cause

Source : OABA | 17.07.2019 à 15:13:32 |
vache
© Istock-dageldog

La Cour administrative d’appel de Versailles, dans son arrêt rendu le 11 juillet 2019, a donnée gain de cause à l’OABA dans le litige qui l’opposait au ministère de l’Agriculture, l’INAO et Ecocert, depuis 2012.

L’OABA avait soumis une demande au ministère français de l’Agriculture afin d’interdire la mention « Agriculture Biologique » sur des publicités et emballages de steaks hachés certifiés "halal" issus d’animaux abattus sans étourdissement préalable. Ecocert, l’organisme certificateur appuyé par l’INAO et le ministère de l’Agriculture, avait rejeté cette demande et le tribunal de Montreuil avait donné tort à l’OABA. La Cour administrative d’Appel de Versailles saisie du litige en juillet 2016 avait alors demandé à la Cour de Justice de l’Union Européenne (CJUE) si les règles applicables dans l’Union européenne en matière de "Bio" (étiquetage et production, règlement sur la ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Source : OABA
2 commentaires
avatar
reda le 17-07-2019 à 22:15:24
avatar
Asquaw le 12-08-2019 à 16:14:14
l'abattage sans étourdissement ne devrait pas être admis, quelle que soit la religion etc , c'est dans la loi et c'est la moindre des choses que l'on doit faire avant d'abattre un animal ! les "raisons religieuses" d'avoir l'animal conscient remonte au temps où les gens mangeaient les bêtes malades ou même mortes pour ne rien perdre car la viande était rare et les gens pauvres ... le "sanitaire" n'ayant pas de poids, en passant par la religion et en faisant peur aux gens si l'animal n'était pas en bonne santé donc "conscient" , ça a mieux fonctionné ... ces temps sont dépassés !! alors abattre un animal en bonne santé, c'est évident pour tout le monde maintenant, mais correctement aussi !! avec un minimum de respect pour l'animal et pas de torture , donc étourdissement obligatoire ! point !
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK