« A trop prescrire, le vétérinaire pénaliserait sa rémunération »

27.05.2011 à 06:00:00 |
©

Vendredi 20 mai 2011, 12 h 39. Branle-bas de combat dans le microcosme vétérinaire. Une dépêche de l’Agence France presse titre : « L’Ordre des vétérinaires revendique un tarif unique pour les antibiotiques. »

L’AFP y rapporte des propos de notre confrère Michel Baussier sur le « conflit d’intérêts objectif du vétérinaire, à la fois prescripteur de médicament et dispensateur », et sa volonté d’un « encadrement autoritaire et arbitraire des marges ». Dans un entretien à La Semaine Vétérinaire, le président du Conseil supérieur de l’Ordre tient à corriger « ces idées à l’emporte-pièce à l’opposé des propos très nuancés [qu’il a] tenus » à l’AFP.La Semaine Vétérinaire : Le conflit d’intérêts du vétérinaire qui, à la fois, prescrit les médicaments et les revend avec un bénéfice, est depuis toujours dénoncé par les ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK