1re journée de l’ANMV : une formule gagnante

Michaella Igoho-Moradel | 28.09.2017 à 11:09:29 |
Salle de congrès, assemblée
© Michaella Igoho-Moradel

Réforme de la réglementation européenne sur le médicament vétérinaire, Brexit, alternatives aux antibiotiques, pharmacovigilance, etc., telles sont les problématiques sur lesquelles les acteurs de la santé animale ont été invités à échanger lors de la 1re journée de l’Agence nationale du médicament vétérinaire (ANMV).

Des actualités, des échanges, des idées et des solutions proposées : la 1re édition de la journée de l’Agence nationale du médicament vétérinaire (ANMV) – adossée à l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) –, qui s’est tenue le jeudi 21 septembre à Fougères (Ille-et-Vilaine), a été placée sous le signe du dialogue direct avec les acteurs de la santé animale (vétérinaires, académiciens, éleveurs, industriels, administration, etc.). Au travers des problématiques abordées, il était aussi question de l’avenir de la santé animale face aux nombreux défis qui l’attendent et de la façon dont l’ANMV pourrait y répondre. Après l’introduction de Roger ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Michaella Igoho-Moradel
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK