Maillage vétérinaire : la synthèse des rapports du CGAAER

Stéphanie Padiolleau | 26.01.2017 à 14:24:47 |
Une vache dans un pré
© Aristotoo – iStock

Le Conseil général de l’alimentation, de l’agriculture et des espaces ruraux a proposé des pistes d’évolution du dispositif sanitaire.

Le Conseil général de l’alimentation, de l’agriculture et des espaces ruraux (CGAAER) a présenté une synthèse1 de ses rapports relatifs à trois activités vétérinaires encadrées par l’État : la prescription hors examen clinique, les visites sanitaires d’élevage et les prophylaxies collectives. Ainsi, le CGAAER suggère de faire évoluer le dispositif de prescription hors examen clinique dans le cadre d’un « partenariat renouvelé entre l’éleveur et le vétérinaire non limité à la prescription/délivrance des médicaments, mais couvrant la totalité du domaine sanitaire », qui permettrait alors un « rééquilibrage salutaire entre les revenus vétérinaires issus de la prestation intellectuelle et ceux produits par la vente de médicaments ».

Redéfinir l’objectif des visites sanitaires
Les propositions relatives à la visite sanitaire s’organisent autour de trois axes : une redéfinition des objectifs, la mise en place d’indicateurs de suivi et une mise en œuvre pratique associée à un contrôle de l’exécution des visites. Il est souligné que « la circulation des données sanitaires reste un projet non abouti, ce qui fragilise l’ensemble du dispositif sanitaire français ». Enfin, le paradoxe des prophylaxies sanitaires est mis en exergue, entre leur importance pour le maintien du statut sanitaire des élevages et la faible place qu’elles occupent dans les charges des éleveurs et les revenus des vétérinaires. Du point de vue du CGAAER, les prophylaxies sont désormais gérées par les OVS2, et « les OVVT3 sont encore des coquilles vides ».

1 Maillage vétérinaire et santé animale, note de synthèse?: www.bit.ly/2kiz6mr.
2 Organismes à vocation sanitaire.
3 Organisations vétérinaires à vocation technique.

Stéphanie Padiolleau
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK