L’ENVA renforce son ancrage en Normandie

Chantal Béraud | 06.10.2016 à 14:52:33 |
cheval, clinique
© Cirale

Les activités de santé équine de l’École nationale vétérinaire d’Alfort vont être transférées à Goustranville, dans le Calvados. L’ouverture de la nouvelle clinique y est prévue pour septembre 2019.

Cette année, le cheval fête ses 250 ans d’histoire à l’École nationale vétérinaire d’Alfort (ENVA). Conséquemment, y annoncer la fermeture de sa clinique équine « n’est pas une décision facile à prendre », reconnaît avec franchise son directeur, Marc Gogny. Mais d’ajouter aussitôt : « Cette décision correspond cependant à la plus raisonnable et la plus sage des solutions. Nous avons en effet bien étudié s’il était possible de fonctionner à l’avenir sur deux sites ou s’il valait mieux transférer l’ensemble des activités de santé équine à Goustranville, dans le Calvados (à 15 km de Caen). C’est cette deuxième option qui a été votée à l’unanimité par le conseil d’administration de l’école, dont la composition comprend des représentants élus du personnel et des étudiants. »

Retrouvez l'intégralité de cet article en pages 39 et 40 de La Semaine Vétérinaire n°1690 du 7 octobre 2016.

Chantal Béraud
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application