Des dirigeants de PME toujours inquiets pour leur activité

Clarisse Burger | 09.05.2016 à 13:14:37 |
TPE vétérinaire
© aspen rock – Fotolia

Les chefs d’entreprise de PME restent inquiets pour la situation économique du pays et leur activité. Et le prélèvement à la source de l’IR est une nouvelle préoccupation.

Selon le dernier baromètre KPMG-CGPME, huit chefs d’entreprise de PME sur dix, interrogés au mois d’avril, restent inquiets sur la situation économique du pays (depuis 2012). Aussi, 11 % d’entre eux se déclarent très inquiets pour leur activité (soit 4 points de plus qu’en janvier 2016). Quant à leurs principales préoccupations, 37 % des dirigeants sondés peinent à doper leur chiffre d’affaires, 32 % pointent les obstacles liés aux ressources humaines et 28 % invoquent les problèmes de rentabilité et de financement (pour 17 % d’entre eux).

Dans un contexte de croissance atone, seule la moitié d’entre eux déclarent avoir des besoins en financement. Plus d’un tiers (34 %) auraient des besoins en financement d’investissement et 29 % en financement d’exploitation. Ce recul de besoins de financements déclarés serait-il un signe de manque de confiance de leur part ?

Autre préoccupations des dirigeants des petites structures : la réforme fiscale et notamment le prélèvement à la source pour l’impôt sur le revenu. Pour la plupart d’entre eux (89 %), il s’agit d’une procédure complexe à mettre en œuvre, avec un temps non négligeable à prévoir et un coût de mise en place. Pour la majorité d’entre eux, cela aura un effet négatif sur leur organisation interne (66 %) et sur leurs relations avec leurs salariés (55 %).

Du coup, sept dirigeants sur dix préconisent une compensation financière en pourcentage de leur masse salariale pour la mise en œuvre de cette réforme fiscale.

Clarisse Burger
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application