Les animaux de compagnie anglais reçoivent couramment des médicaments humains

Ségolène Minster | 23.03.2016 à 09:07:48 |
chat avalant un comprimé
© Elena Oleshko

1,4 million de propriétaires de chats et de chiens britanniques ont donné à leurs animaux des médicaments destinés à l’usage humain lors de l’année écoulée.

La compagnie d’assurance britannique MORE TH>N vient de dévoiler les résultats d’une enquête sur l’automédication des animaux de compagnie, menée auprès de 1000 personnes. 11% des propriétaires ont admis avoir déjà administré des médicaments à usage humain à leurs animaux, ce qui porterait à 1,4 million le nombre de propriétaires britanniques ayant déjà eu recours à cette pratique. Les molécules les plus administrées sont les anti-histaminiques (36 % des cas), le paracétamol (28 %), les pommades antiseptiques (21 %), l’ibuprofène (17 %), et l’aspirine (14 %). Sur les douze derniers mois, ces propriétaires admettent avoir eu recours en moyenne sept fois à l’automédication. Pour 35 % d’entre eux, l’automédication permet d’éviter des frais vétérinaires. 

Ségolène Minster
2 commentaires
avatar
herve muyaya le 23-03-2016 à 17:08:54
Bonjour ! J'aimerai savoir quelles sont les consequences en utilisant ls molecules a usage humains chez les animaux ?
avatar
carpediem le 24-03-2016 à 11:21:57
Bonjour. certains médicaments humains sont toxiques pour les animaux.Vous risquez d'empoisonner votre animal voire parfois de le tuer selon le médicament/la dose.
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application