Professions réglementées : la loyauté des plateformes en ligne encadrée ?

Clarisse Burger | 01.02.2016 à 17:01:44 |
L'accès aux platesformes en ligne
© DR

Les prestations de service en ligne des professions réglementées pourraient être encadrées par la loi Pour une République numérique.

La loyauté de certaines plates-formes numériques de professions réglementées pourrait faire l'objet d'un encadrement. C’est ce que propose le nouvel article 23 bis du projet de loi Pour une république numérique, qui a été adopté en première lecture par l’Assemblée nationale le 26 janvier 2016.

L’article 23 bis a été ajouté au chapitre Loyauté des plates-formes et information des consommateurs, du projet de loi.

L’amendement au projet de loi Pour une république numérique adopté indique que : « Les plateformes ayant pour objet des prestations de services proposées par des professions réglementées doivent recevoir un avis conforme de l’institution chargée de l’application des règles déontologiques de ladite profession. À défaut, la plateforme ne peut pas faire référence au titre de la profession réglementée dans sa communication auprès des consommateurs. » Aussi un label « qualité attestant du respect des règles déontologiques » serait-il  « délivré par l’institution  régissant la profession réglementée ». En attendant la fin du parcours législatif de cet amendement…

Lire la suite dans un prochain n° de La Semaine Vétérinaire.

Clarisse Burger
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application