Faune et tuberculose : changement du niveau de surveillance dans 5 départements

18.08.2015 à 09:49:43 |
sanglier en lisière de forêt
© goce-istock

Une note de service de la DGAL du 12 août dernier précise l’évolution des niveaux en Ariège, Charente-Maritime, Loire, le Loir-et-Cher et Haute-Savoie.

Selon l’échelle Sylvatub (dispositif de surveillance de la tuberculose), la Loire et la Haute-Savoie passent en niveau 2, c’est-à-dire la mise en œuvre d’une surveillance programmée sur les blaireaux autour de foyers de tuberculose bovine (2 pour chacun des départements).
L’Ariège, la Charente-Maritime et le Loir-et-Cher passent en niveau 3 avec l’ajout d’une surveillance sur le grand-gibier sur des zones précises et la poursuite de la surveillance sur les blaireaux.
Ces niveaux 2 et 3 (risque élevé) concernent en effet des départements où des foyers ont été déclarés. Le programme Sylvatub existe depuis 2011 par la plate-forme nationale d’épidémiosurveillance en santé animale (plate-forme ESA).

A lire aussi :
Sylvatub : niveaux de surveillance pour 2015
Le dispositif Sylvatub : mise en place et premiers résultats. La Semaine Vétérinaire n°1537 du 26 avril 2013
Tuberculose bovine en France : la suite … mais pas la fin. La Semaine Vétérinaire n°1537 du 26 avril 2013

 

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application