DEP : les modalités de la surveillance

Nathalie Devos | 11.09.2014 à 12:51:00 |
©

Une récente note de service de la Direction générale de l’alimentation (DGAL) explicite les mesures de surveillance à mettre en place en France métropolitaine et dans les DOM-TOM, afin de déceler le plus rapidement possible l'apparition éventuelle du virus de la diarrhée épidémique porcine (DEP).

Saisie par la DGAL afin d’estimer les risques d’introduction du virus de la DEP sur notre territoire, l’Anses a publié son avis le 24 juillet dernier et conclu que « le risque d’introduction de la DEP en France via différentes sources de virus identifiées en fonction des pays infectés est avéré ». Forte de cet avis, la DGAL a décidé d’instaurer, dès le 8 septembre, un dispositif de surveillance clinique (c'est-à-dire événementielle) pour détecter la présence du virus en France métropolitaine et dans les DOM-TOM.Procédure pour les prélèvementsUn troupeau est déclaré suspect lorsqu’« un ou plusieurs groupes d'âge sont atteints ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Nathalie Devos
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK