Le sport à l’honneur pour la seconde édition de la Semaine nationale du chien - Le Point Vétérinaire.fr

Le sport à l’honneur pour la seconde édition de la Semaine nationale du chien

Amandine Violé

| 28.05.2024 à 10:00:00 |
© mheim3011-iStock

Organisé par La Centrale Canine, cet évènement entend promouvoir le lien entre les Français et leurs chiens.

Après l’enthousiasme suscité en 2023 par la première édition de la semaine nationale du chien, la Centrale Canine renouvelle cet évènement de grande ampleur, avec une seconde édition qui se déroulera du 28 septembre au 6 octobre 2024. En écho aux Jeux Olympiques à venir, les organisateurs ont opté pour un thème de circonstance : “Faire du sport avec son chien”. Une belle occasion pour les sportifs (ou non !), amoureux du chien, de découvrir tout le panel des activités à partager avec leur compagnon à quatre pattes.

Le chien et les Français, une relation toujours aussi fervente

Point besoin de statistiques pour affirmer que les Français adorent les chiens et qu’ils le leur rendent bien. Les chiffres sont toutefois évocateurs. Alors qu’un Français sur 3 possède un chien, 2/3 d’entre eux affirment ne pas pouvoir vivre sans. Animal aux capacités admirables, vecteur de socialisation, médiateur hors pair, le chien a vu sa relation à l’homme s’enrichir considérablement avec le temps. Celle-ci s’est également diversifiée et nombreuses sont les activités canines qui se sont développées. Faire du sport avec son animal séduit notamment de plus en plus de propriétaires, 70% d’entre eux s’y adonnant. Une belle manière d’entretenir la santé du duo maître-chien, tout en renforçant la complicité qui les unit. A ce titre, la marche arrive en tête des activités sportives les plus pratiquées. Mais la liste est longue : frisbee, cani-rando, cani-cross, agility, dog-dancing, obéissance, travail à l’eau, hooper... Autant de disciplines pour satisfaire tous les profils de chiens, non sportifs inclus ! Alors que l’activité physique a été désignée Grande Cause nationale de 2024, le chien semble ainsi être un allié de choix pour (re)mettre en mouvement les Français.

Une seconde édition augmentée

Après avoir rassemblé plus de 200 000 personnes l’année dernière, la Centrale Canine ainsi que l’ensemble des acteurs mobilisés pour l’occasion comptent bien raviver un engouement similaire. Toujours organisée sous le patronage du Ministère de l’Agriculture et de la souveraineté alimentaire ainsi que de l’Ordre des vétérinaires, cette seconde édition s’annonce aussi plurielle qu’inédite. Plus du double d’évènements sont attendus sur l’ensemble du territoire et se dérouleront tant au sein de clubs de race, d’éducation, d’associations canines, que de lycées agricoles, d’administrations territoriales (Armée de terre, de l’air, Gendarmerie) ... Et si la mobilisation s’annonce forte du côté des organisateurs, celle-ci promet aussi de déplacer les foules ! 42% des Français interrogés* se disent prêts à y participer, en particulier les foyers avec des enfants.

Novices ou professionnels du milieu, tous les cynophiles devraient ainsi pouvoir se réunir lors de cette semaine fédératrice et partager leur amour du chien dès le 28 septembre prochain. L’ensemble des manifestations prévues seront recensées sur le site dédié.

*Source : baromètre “Les Français et le chien” mené du 2 au 8 janvier 24 par l’institut CSA pour la SCC sur un échantillon national de 1010 Français.

Amandine Violé

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application