PPA : un cas détecté près de Rome

Tanit Halfon

| 09.05.2022 à 12:21:00 |
© iStock-MichelVIARD

A ce stade, un seul sanglier a été confirmé positif, dans la réserve naturelle de l’Insugherata, située au nord-ouest de la ville. L'origine de la contamination n'est pas connue.

La peste porcine africaine (PPA) a été confirmée à proximité de Rome, en Italie, apprend-t-on d'une note de la plateforme Epidémiologie Santé Animale. Il s'agit d'un cas chez un sanglier retrouvé en état pré-agonique, au nord-ouest de la ville, dans la réserve naturelle de l’Insugherata.

A ce stade, on ne connaît pas encore le génotype incriminé. Les experts de la plateforme indiquent que si le virus était de génotype I, " il serait alors plus probable que ce cas soit lié à une introduction depuis la Sardaigne ". En effet, ce génotype circule sur l'île depuis la fin des années 1970. En revanche, s'il s'agit du génotype II, " il pourrait tout autant être lié aux cas du nord de l’Italie qu’à une nouvelle introduction en provenance d’Europe de l’Est voir d’Asie ". Dans tous les cas, les experts estiment que l'origine la plus probable de contamination soit " la consommation de produits carnés contaminés issus des ordures ménagères. En effet, les sangliers peuvent avoir accès aux poubelles dans cette zone urbanisée. "

Pour rappel, depuis début janvier 2022, le virus circule en Italie du nord, dans le Piémont et en Ligurie. Le premier cas avait été confirmé le 5 janvier, chez un sanglier sur la commune d’Ovada dans le Piémont. Plusieurs mesures de lutte ont été mises en place par les autorités sanitaires italiennes, notamment un renforcement de la chasse aux sangliers.

Tanit Halfon

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application